Why not Wine art avec Gustave COURBET, L’Origine du monde

jeudi 06 juin à 19h15
Tarifs : Adhérent : 15 € , Non-adhérent : 15 €

Le 13 juin 1867, le Hanneton, journal illustré satirique, consacre sa Une à Gustave Courbet. C’est le caricaturiste Léonce Petit qui dessine notre homme au légendaire embonpoint, en le gratifiant d’une palette, d’une pipe et d’un bock de bière. Il complète par quelques tableaux d’inspiration variée : on peut identifier la sage Remise de chevreuils et la frivole Femme au perroquet, qui résument à eux seuls la renommée de Courbet : une solide réputation émaillée de jugements sévères en raison de son réalisme cru et de son goût pour les sujets sulfureux. D’ailleurs, Léonce Petit fait allusion à la plus osée des toiles, L’Origine du monde, symbolisée par une feuille de vigne. Il livre là une vérité : cette œuvre ne peut pas être montrée normalement, elle n’est pas vraiment faite pour être vue. Pudeur oblige ? Pas exactement, l’histoire est plus rocambolesque, et rebondit d’ailleurs jusqu’à de très récentes révélations. Un Why not wine art au parfum d’enquête, servi avec un verre de vin qui ne manquera pas de piquant, lui non plus.

Rendez-vous le jeudi 6 juin 2019 à 19h15 – 44 rue Jules Guesde – Bordeaux

Tarif unique : 15€ (comprend la conférence et la dégustation du verre de vin sélectionné par le caviste).

Par Corinne de Thoury, maître de conférences en esthétique et sciences de l’art et Pierre Gilbert, producteur de vin et caviste.